La période des études supérieures est une étape plus ou moins longue. Durant ces cycles, l’étudiant a besoin d’une couverture santé adaptée. C’est d’autant plus le cas lorsqu’il séjourne à l’international pour ses études. Il doit bien se renseigner sur ses droits et ses possibilités. Quelle assurance santé étudiant choisir ? Focus!

Que choisir comme contrat d’assurance santé étudiant ?

En dehors des consultations, des médicaments et dépenses d’hospitalisation, les étudiants ont d’autres risques de santé à couvrir. Il peut s’agir des frais :

  • dentaires,
  • de soins optiques,
  • pour les spécialistes.

Ainsi, ils peuvent souscrire à une couverture complète (incluant même la responsabilité civile) ou personnalisée. Les offres sont fournies par LMDE, Heyme, SMENO, Acheel, April, etc.

La couverture complète

L’assurance santé étudiant offre une couverture pour la majorité des besoins de santé de l’étudiant. Elle garantit également le remboursement des frais de soins à l’étranger et les frais de rapatriement au besoin. Couramment appelée Mutuelle étudiante, elle propose aussi un forfait pour certains spécialistes comme un ostéopathe ou un psychologue.

La couverture personnalisée

L’étudiant a la possibilité de définir son assurance santé selon ses besoins estimés. Il peut ainsi souscrire à une offre simple avec la couverture de frais d’hospitalisation pour maladie ou accident. Cette formule convient plus aux sujets sans troubles de santé spécifiques.

Cependant pour des étudiants présentant certaines anomalies déterminées, une option de couverture des frais de spécialistes peut être ajoutée. C’est par exemple les cas du dentiste ou de l’ophtalmologue. Par ailleurs, le taux de remboursement est négociable, ce qui a bien sûr une incidence sur le montant de la cotisation.

Lire également  Comment choisir son assurance-santé pour voyager à Cuba ?

Quelle assurance santé pour un étudiant qui part à l’étranger choisir ?

La carte européenne d’assurance-maladie permet une prise en charge de l’étudiant en Union européenne. La Suisse, l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège sont aussi concernés par la garantie. Pour un étudiant qui se rend dans un autre pays, il peut opter pour la couverture sociale du pays d’accueil. Il peut aussi s’adresser à la Caisse des Français à l’étranger ou une assurance internationale au 1er euro.

Un étudiant de moins de 20 ans est remboursé par la caisse d’assurance maladie de ses parents même s’il part étudier ailleurs. Cette couverture est soumise à une condition de retour sur le sol français au moins une fois par an.

Quelle assurance santé obligatoire pour étudiants ?

Lors de leur accession à l’enseignement supérieur, les étudiants ont droit au remboursement partiel de leurs frais de santé et de maternité. Cette couverture est assurée par l’assurance-maladie (le régime général, qui souvent est celui des parents). Cependant, elle ne concerne pas les autres étudiants européens. Ceux des autres nationalités peuvent se couvrir avec la protection universelle maladie (Puma), à moins que leur pays n’ait signé une convention avec la France. Les compagnies générales qui assurent les étudiants sont : Maaf, Cocoon, Macif, M comme Mutuelle ou encore Apréva.

Si l’apprenant se rend dans un autre pays (sans convention bilatérale), il doit souscrire une assurance spécifique. Par ailleurs, toutes ces catégories d’étudiants ont la possibilité de choisir un complémentaire santé. Qu’ils soient en France ou ailleurs, ils peuvent obtenir une assurance santé additionnelle. Ces couvertures permettent le remboursement des frais non pris en charge par les assurances obligatoires.