Que vous soyez seniors ou retraités, à partir de 60 ans, vous payerez très cher le mutuel et les assurances santé. Le bon choix d’un mutuel est désormais devenu primordial suite à l’augmentation des frais médicaux et la diminution des remboursements venant de la sécurité sociale. Le besoin évolue pourtant le pouvoir d’achat diminue. D’où l’existence des nombreux organismes qui proposent des complémentaires adaptées pour les seniors et les retraités. Comment les adopter pour adapter à vos budgets ? Suivez l’article.

Opter pour les bonnes garanties de votre santé

Montez la liste de vos besoins médicaux en prenant en compte vos problèmes de santé antécédents et en prévoyant l’évolution de votre état de santé à moyen terme. Pour les personnes âgées, les risques qui demandent une couverture de santé sont généralement :

  • L’hospitalisation : C’est une garantie la plus importante qui assure les frais les plus élevés, d’autant plus que le risque d’hospitalisation est beaucoup plus important avec l’âge. Les charges avant l’intervention de la mutuelle dépassent souvent les centaines d’euros. Le tarif de la chambre individuelle, l’anesthésie ou la chirurgie font monter l’addition.
  • Les dentaires et l’optique : Ils doivent être examinés avec l’âge, ils sont parfois mal pris en charge sur le contrat basique. Il faut faire attention aux prothèses dentaires qui sont remboursées à 70 % par rapport au tarif conventionné.
  • L’audition : Tout comme l’optique et la dentaire, cet organe peu pris en charge dans les contrats standard est important pour les âgés. Il peut avoir examiné un peu plus tard, passé les 70 ans.
  • Les consultations avec les spécialistes : urologue, cardiologue… Il est fréquent aux seniors de fréquenter des spécialistes.
Lire également  Vers qui se tourner pour obtenir une assurance complémentaire santé pour retraité ?

Ces assurances peuvent être complétées en fonction de vos besoins, comme les médecines douces, les soins courants, l’assistance à domicile et les dépenses en pharmacie. Par contre, il est inutile de payer la maternité et l’orthodontie, qui peuvent se trouver dans un contrat mal adapté.

Comparer les offres

Des comparateurs d’assurance en ligne peuvent vous assister pour la comparaison des offres de complémentaire santé. Les meilleures façons pour couvrir sa santé avec un bon prix et pour les mêmes garanties sont la comparaison des offres de mutuelles dans les moindres détails afin d’éviter une mauvaise surprise sur votre budget. Surtout, aucun questionnaire ou bilan ne pourra pas être réclamé lors de la détermination des termes de votre contrat.

Faire attention aux clauses de contrat de complémentaire santé

Il ne faut pas choisir sans avoir regardé les clauses importantes du contrat. Il faut faire attention aux exclusions à cause de la carence, de l’âge et au plafonnement de remboursement. Les complémentaires santé peuvent demander un délai de carence entre la signature du contrat et le commencement d’une prise en charge. Donc, vous déboursez votre cotisation pour des garanties dont vous ne bénéficiez pas.

Il faut également faire attention au mot utilisé par des complémentaires. Il faut aussi faire attention sur la base de Sécu, elle est parfois très faible. Ceci implique qu’un remboursement à hauteur de 200 % de l’assurance sera très faible.