De plus en plus de jeunes étudiants tentent l’aventure à l’étranger, que ce soit dans un contexte d’un échange, d’un stage de quelques mois ou bien pour y faire la totalité de leurs études. Cependant, avant d’aller s’installer temporairement dans un autre pays, il faut prendre quelques précautions, notamment en ce qui concerne les frais médicaux. Dans cet article, nous vous montrons comment choisir son assurance santé pour aller étudier à l’étranger.

Quel est l’intérêt d’une assurance santé pour étudier à l’étranger ?

Prendre une assurance santé n’est pas obligatoire, ni pour les étudiants, ni pour quiconque d’autres. Cependant, c’est fortement conseillé. Après tout, personne ne peut prédire ce qui peut se produire et les prix des soins médicaux ne sont pas toujours abordables pour tout le monde, surtout pour des étudiants qui vivent seuls.

Une assurance santé a pour but de couvrir les frais médicaux, les hospitalisations et même le rapatriement en cas de maladie ou d’accidents à l’étranger. Certaines assurances vont aussi couvrir les consultations chez le médecin et les examens complémentaires comme des scanners ou des analyses de sang. Tout en sachant que dans certains pays comme les États-Unis, les prix des soins médicaux sont exorbitants. Les médecins ou l’hôpital peuvent refuser de vous prendre en charge si vous êtes incapable de prouver votre solvabilité, c’est-à-dire que vous êtes capable de les payer, sauf en cas de risque de mort.

Lire également  Vers qui se tourner pour obtenir une assurance complémentaire santé pour retraité ?

Une assurance santé, lorsqu’elle est bien choisie, vous permet de vous passer de tous ces soucis et de ne pas avoir à craindre l’endettement ou la moindre fièvre.

Comment bien choisir son assurance santé pour les études à l’étranger ?

Lorsqu’on souhaite étudier à l’étranger, cela peut être pour quelques mois ou bien quelques années. Dans tous les cas, c’est un laps de temps assez important qu’il faut savoir préparer. Vous devez vous assurer de pouvoir avoir le droit aux meilleurs soins, et ce, sans avoir à débourser des fortunes. Dans le cas contraire, votre séjour académique pourra être rapidement gâché.

C’est pour cela qu’il est important de faire le bon choix pour son assurance santé. Tout d’abord, bien qu’il est possible de prendre une assurance voyage générale, il est préférable d’opter pour des offres spéciales étudiants, qui seront moins chères et qui pourront couvrir vos frais de scolarité en cas de problème. Assurez-vous également qu’elle prenne en charge la totalité des frais en cas de rapatriement, y compris le billet de retour. Un autre point très important, pensez à vérifier les plafonds d’indemnisation pour être certain que vous n’aurez pas à débourser de grosses sommes pour combler la différence.

Enfin, préférez une assurance qui vous permet de faire des prises en charge automatiques en cas de petites sommes, et qui vous permet aussi de ne pas devoir faire d’avances.

Tous ces critères sont très importants, surtout si vous vous dirigez vers un pays où les prix des soins médicaux sont très chers.

Quelle assurance santé prendre pour ses études à l’étranger ?

Il existe de nombreuses options pour les étudiants pour leur assurance santé. Cela dépend surtout de leur budget, les prix des soins dans le pays visé et bien sûr, de la durée de leur séjour académique. Parmi ces options, on cite :

  • La mutuelle étudiante ;
  • La sécurité sociale ;
  • L’assurance liée à la carte de crédit ;
  • La CEAM ;
  • L’assurance complémentaire de santé.
Lire également  Faut-il une assurance santé pour un voyage au Canada ?

En ce qui concerne la sécurité sociale et la mutuelle santé, elles peuvent vous prendre en charge, mais selon les plafonds d’indemnisation français. Dans le cas d’une hospitalisation aux États-Unis par exemple, cela ne servira pas à grand-chose vu l’énorme différence entre les prix. L’assurance liée à la carte de crédit est également très limitée, car les plafonds ne sont pas très élevés et elle ne vous couvre que pour des séjours de moins de 90 jours.

La Carte Européenne d’Assurance Maladie ou la CEAM couvre tous vos frais médicaux, que ce soit des consultations ou autres examens. Cependant, elle n’est valable que si vous vous rendez dans un pays appartenant à l’Union Européenne. Son plafond est également limité à celui du niveau français, donc, en fonction du pays, elle peut être plus ou moins utile.

Enfin, des assurances complémentaires de santé sont une bien meilleure option. Avec des offres pour étudiants qui couvrent bien plus que les frais de santé, elles peuvent cibler un pays en particulier et avoir un plafond d’indemnisation qui lui correspond.

Prendre une assurance santé pour aller étudier à l’étranger n’est peut-être pas obligatoire, mais pour avoir l’esprit tranquille, il vaut mieux y penser durant vos préparatifs.