L’assurance vie est un placement financier à long terme. Si ce type d’assurance peut être utile pour le souscripteur, il n’en est pas moins pour ses bénéficiaires. Si vous aussi, vous hésitez à souscrire à ce type d’assurance, cet article est pour vous. Découvrez ici ce que représente cette formule et les conditions à respecter pour y souscrire.

Que faut-il savoir au sujet de l’assurance vie ?

L’assurance vie est un placement financier comme tout autre type d’assurance. Elle permet au souscripteur d’épargner de l’argent de façon mensuelle afin de couvrir plusieurs besoins. Elle peut être transmise soit au souscripteur lui-même ou à ses bénéficiaires. Tel est souvent le cas lorqu’un évènement malheureux survient et implique directement le souscripteur.

Cette notion regroupe différentes catégories d’assurances notamment : l’assurance en cas de décès, en cas de vie et celle mixte.

Quel est l’intérêt de souscrire à une assurance vie ?

Le principal avantage à souscrire à une assurance vie est avant tout l’intérêt financier. En effet, l’assurance vie est une excellente façon d’épargner. Pour un contrat d’assurance de plus de 8 ans, l’imposition sur les plus-values est considérablement réduite. De plus, l’assurance vie offre des avantages non négligeables contrairement aux autres livrets d’épargne. Ceux-ci concernent le plus souvent :

  • le taux d’intérêt ;
  • le plafond ;
  • la fiscalité ;
  • et les conditions d’ouverture et fermetures.

Par ailleurs, les fonds placés pour une assurance vie sont garantis et ne sont pas bloqués. Vous ne risquez pas de les perdre, et vous pouvez également les retirer à tout moment. Pour terminer, un avantage non négligeable est que selon la formule d’assurance vie définition sélectionnée, le souscripteur peut librement choisir ses bénéficiaires.

Lire également  Pourquoi prendre une assurance Obsèques ?

Qui peut souscrire à une assurance vie ?

L’assurance vie est un placement d’argent accessible à tous. Toute personne peut y souscrire. Il n’y a donc pas de limite d’âge. Même un mineur ou une personne sous protection juridique peut recourir à un contrat d’assurance vie. Il suffit que celle-ci respecte certaines conditions bien précises. Les enfants n’en ont pas directement la capacité. Cependant, les parents ou autres membres de la famille peuvent souscrire pour leurs enfants. Le contrat sera à leur disposition dès que ceux-ci auront la majorité.

Pour finir, aucun questionnaire médical ne vous sera présenté avant de souscrire à un contrat assurance-vie. De plus, aucune clause du contrat ne vous obligera à verser pendant la durée de vie du contrat.

Combien coute une assurance vie ?

Une assurance vie n’a pas un cout fixe. Son cout varie d’un assureur à un autre. Cependant, il n’y a aucune obligation en ce qui concerne le versement. Le souscripteur peut verser comme il veut et quand il veut. Ainsi, quel que soit l’assureur ou la formule choisie, il est possible d’y souscrire sous 3 différentes formes. La première forme est celle du versement initial. Il s’agit dans ce cas du versement que vous faites lors de la souscription au contrat.

La deuxième forme est celle du versement complémentaire libre. Il s’agit des fonds que vous placez en dehors de votre versement initial. Vous pouvez rajouter une somme quelconque quand vous le voulez. La troisième et dernière forme est celle du versement complémentaire programmé. Dans ce cas, le souscripteur définit un montant précis qui sera placé sur une fréquence donnée. Les versements sont programmés et donc automatiquement prélevés sur le compte du souscripteur.