Bien que non-obligatoire, l’assurance-santé est tout de même essentielle, ainsi vous débourserez beaucoup moins pour vos frais médicaux.

Cependant, il arrive qu’on veuille changer d’assurance-santé, et voir d’autres assureurs, ou que pour d’autres causes, on veuille résilier notre assurance-santé.

Mais comment faire ?

On va tout vous montrer dans cet article et surtout vous conseiller.

Comment faire pour souscrire à une assurance-santé ?

Avant de vous diriger vers une compagnie d’assurance qui vous proposera une assurance-santé, il va falloir faire le point. Ainsi, il vous faudra :

  • Vérifier ses contrats ;
  • Définir ses besoins, mais aussi son budget disponible ;
  • Trouver la compagnie d’assurance ;
  • Préparer ses documents.

La première étape va consister à connaître ses contrats d’assurance, car parfois, les salariés sont couverts sous un contrat collectif qui est obligatoire par le biais de l’entreprise. Ainsi, vous pourrez résilier certains contrats et ne garder que la mutuelle santé. Ensuite, vous devrez connaître vos besoins, votre état de santé. Ainsi, si vous avez besoin de beaucoup de médicaments à prendre, il faudra penser à prendre une assurance-santé qui prend en charge le remboursement des médicaments. De plus, vous aurez à définir le budget que vous pourrez allouer à l’assurance-santé. En résumé, combien pourrez-vous payer mensuellement ou annuellement ?

De plus, en connaissant vos besoins spécifiques, il faudra vous demander ce que vous voudrez comme services, comme, par exemple, la protection juridique médicale, une protection santé gratuite, etc.

Vous aurez besoin de trouver la compagnie d’assurance la plus avantageuse en faisant appel à des comparateurs d’assurance en ligne.

Lire également  Bien choisir une mutuelle pour étudiante

Quant aux documents nécessaires, vous aurez besoin :

  • De vos coordonnées, mais aussi des ayant droits ;
  • Le numéro de la sécurité sociale, et du régime dont vous dépendez ;
  • Un RIB ;
  • Mais aussi, d’une attestation de radiation dans le cas de la résiliation de la mutuelle.

Vous aurez également à payer la première cotisation du mois, le jour de la signature du contrat.

Comment changer d’assurance-santé ?

Si, après avoir souscrit à cette assurance pendant un certain temps, vous n’êtes pas satisfait, vous allez penser à changer d’assureur, mais est-ce aussi simple ?

Il vous faudra attendre la date d’échéance de votre assurance-santé. En attendant, vous pourrez trouver une autre assurance-santé plus avantageuse.

Sinon, vous pourrez changer d’assurance-santé et à tout moment, en cas :

  • D’augmentation des cotisations ;
  • De modification des garanties ;
  • De changement de régime social ;
  • Et enfin, en cas de déménagement.

Si les cotisations augmentent, et si votre situation a changé, il faudra résilier dans le délai d’un mois, et cela, à compter de la date de la réception du nouvel avis de votre échéance. Si les modifications concernant les garanties, sont dues à une évolution de la réglementation, ou bien par la décision de votre assureur, alors vous résilierez dans un mois, à compter du jour où la modification vous aura été notifiée.

Il est entendu que toutes ces dispositions ne vont pas concerner les mutuelles collectives, et cela, dans le cadre de la loi de l’ANI.

La résiliation d’une assurance-santé passe obligatoirement par un délai de résiliation, si vous souhaitez changer d’assurance-santé.

Lire également  Quelle assurance santé pour l'Australie choisir ?

Comment se passe la résiliation d’une assurance-santé ?

Si votre contrat arrive à échéance, c’est-à-dire après 1 année, vous devrez donc résilier au bout de cette période, dans ce cas, vous n’aurez rien à faire, et aucune justification ne sera nécessaire. Vous aurez juste à faire une demande de résiliation par lettre recommandée à votre assureur, tout en respectant le délai de préavis de la résiliation. Ce délai sera mentionné sur votre avis d’échéance annuelle, et cela, dans les conditions générales de votre assurance-santé.

Il ne sera pas non plus nécessaire d’envoyer une lettre demandant un arrêt de télétransmission de votre assurance. La lettre de résiliation de votre contrat sera largement suffisante.

La loi Châtel commune à toutes les assurances fonctionne aussi dans le cas d’une assurance-santé, ou complémentaire. Pour rappel, votre assureur doit vous prévenir obligatoirement de la date limite de votre contrat, au maximum 15 jours à l’avance et au minimum 2 mois avant l’échéance de votre contrat. Vous aurez alors 15 jours pour pouvoir faire une demande de résiliation par courrier recommandé avec accusé de réception bien entendu.

Une fois votre assurance-santé résiliée, vous pourrez comparer les offres des autres compagnies d’assurances qui conviendront le mieux à vos besoins grâce aux comparateurs d’assurances en ligne.