Le métier de chauffeur VTC a le vent en poupe ces dernières années. Cette profession qui consiste à transporter des particuliers à bord d’un véhicule présente quand même des risques. C’est pour cette raison qu’il est indispensable de souscrire à une assurance.

Est-il nécessaire d’avoir une assurance auto particulière en tant que VTC ?

À ses débuts, le métier de VTC n’était pas autant réglementé. Mais, aujourd’hui, il existe de nombreuses lois qui encadrent cette profession. Ce travail consiste au déplacement de personnes et de biens contre une rémunération. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de disposer d’une assurance particulière afin d’exercer ce métier.

Pour un VTC, il faudra détenir bien plus qu’un simple contrat d’assurance auto particulier. Ceci est surtout nécessaire pour le VTC, car il transporte des individus et il est payé pour cette mission.

Tout ceci force le VTC à souscrire nécessairement à une assurance Responsabilité Civile professionnelle. Cette assurance est obligatoire, car elle permet de protéger le chauffeur contre différents préjudices tels que : la perte de colis des clients ou des retards entrainant des désagréments capitaux pour le client et autres.

L’assurance Responsabilité Civile professionnelle est obligatoire pour tous les chauffeurs VTC. Avant de vous embaucher en tant que chauffeur VTC, n’importe quelle plateforme va vérifier que vous disposez de ce type d’assurance.

Qu’est-ce que l’assurance RC pro pour chauffeur VTC ?

L’assurance RC pro VTC est une assurance conçue spécialement pour protéger votre activité de chauffeur. Cette garantie vous couvre des imprévues liés à votre métier.

Lire également  Comment choisir son assurance professionnelle ?
Combien coûte une ASSURANCE VTC avec la RC Pro ?

Ainsi, vous n’aurez pas à subir les conséquences financières d’une erreur lors de l’exercice de votre métier. Des erreurs qui peuvent vous coûter cher en tant que chauffeur VTC sont nombreuses. Vous pourrez par exemple :

  • Faire un accident ;
  • Égarer le colis d’un client ;
  • Vous rendre à une mauvaise adresse et faire rater au client un rendez-vous important, etc. ;

L’assurance RC pro n’était pas obligatoire pour les VTC. Mais, cette dernière est indispensable pour ces chauffeurs pour particuliers depuis la loi Thévenoud de 2014. Cette loi a été votée pour répondre à une demande des chauffeurs de taxi.

Cette garantie est nécessaire, car elle permet de couvrir les dommages que vous pouvez causer à un tiers. Ici, il peut s’agir de dommages corporels, de dommages matériels et de dommages immatériels.

Combien coûte une assurance RC pro pour VTC ?

Chaque assureur applique un coût différent en ce qui concerne l’assurance RC pro pour VTC. Il est donc utile de comparer différentes offres d’assureur afin de choisir la plus alléchante.

Ce que vous devez savoir, c’est que le prix de l’assurance RC pro dépend de différents facteurs tels que :

  • Le véhicule à assurer ;
  • Le conducteur du véhicule, surtout son passé en tant que chauffeur ;
  • Le niveau de l’assurance (les options choisies et les garanties ajoutées) ;
  • Et la stratégie commerciale de l’assureur.

De manière générale pour un VTC, il faudra prévoir entre 113 et 146 euros par mois pour son assurance RC pro.

Comment payer moins cher une assurance professionnelle ?

Dans certaines professions comme le transport de personnes, l’assurance est donc obligatoire, et elle permet de couvrir un chauffeur qui aurait un accident alors qu’il a des clients à bord de son véhicule. Une voiture de transport avec chauffeur peut en effet rencontrer différents problèmes sur la route et si l’assurance qui a été choisie par le propriétaire du véhicule n’est pas adaptée, il devra régler des frais lui-même, alors qu’avec une police choisie avec soin, il n’a pas d’appréhensions à avoir. C’est pour cette raison que les entreprises individuelles de ce type sont amenées à se demander comment payer moins cher une assurance professionnelle de manière à réduire leurs coûts tout en ne faisant pas l’impasse sur ce qui est important : la couverture en cas d’accident. Pour réussir à trouver la meilleure assurance professionnelle, c’est-à-dire à la fois la moins chère et la plus adaptée à son activité, une société doit pouvoir faire le tour du marché en un clin d’œil ou, tout du moins, pouvoir comparer les offres sans trop de difficultés. C’est la solution pour avoir les meilleures prestations.

Lire également  Quels sont les 3 types de sinistres professionnels ?